[startup minute 6/6] Promouvoir son message

carrier2

Vous n’avez pas la fibre commerciale ? Ce terme pourra vous donner la nausée. Pourtant, si vous avez quelque chose à vendre, il faudra bien vous y coller : la promotion de vos contenus est devenue complètement vitale. Un message non promu est quasi-invisible : pour vous, ce contenu sera donc superflu et, pour le public, votre projet restera super flou !


Tout communicant vous le dira, les contenus sont le nerf de la guerre pour la visibilité de votre startup et c’est en effet une part très importante de votre communication. Il fut même une époque (début des années 2000) où les bons contenus garantissaient une part d’audience déjà honorable. L’internet était alors un peu moins vaste qu’aujourd’hui et les moteurs de recherche répondaient à des logiques moins financières. Ce temps est évidemment révolu ; à l’ère de l’infobésité, concevoir de bons contenus et simplement les publier dans un coin du web, c’est comme écrire un message sur un Post-it® et le coller sur un trottoir (par temps de pluie et de grand vent).

Alors par où attaquer le chantier de la promotion de vos contenus ? Pour vous lancer, un bon rapport coût / avantages sera de vous équiper d’une landing page [votre hub de contenus] que vous pourrez affubler du trio des réseaux sociaux incontournables [vos satellites rabatteurs de trafic] : LinkedIn, Facebook, Twitter.

Pour bien décoller… la landing page  ;-/

Je ne vais pas donner ici le mode d’emploi pour concevoir une bonne landing page ou pour maximiser l’efficacité de vos réseaux sociaux (j’ai des amis qui font cela bien mieux que moi 😉 ). Contentons-nous de remarquer que les landing pages se démarquaient bien dans l’océan du web lorsqu’elles ont commencé à fleurir, mais qu’il faut maintenant commencer à penser à des landing pages « de 2e génération » qui sortiront du lot et sauront ainsi continuer de retenir efficacement l’audience. Pourquoi ne pas alors s’orienter vers des landing pages bien sûr toujours aussi claires et fonctionnelles, mais peut-être plus authentiques et humaines ? Un atout majeur de votre projet n’est-il pas son équipe ? Voilà qui pourrait faire la différence par rapport aux centaines de landing pages figées, statiques et tellement neutres qu’on ne sait même pas s’il y a vraiment des humains derrière, si elles correspondent à un produit ou service potentiels, et qui semblent parfois traîner négligemment sur la Toile depuis des mois voire des années.

Le parti-pris d’une communication plus humaine et transparente vous amènera à présenter assez brièvement les membres de votre équipe et la dynamique collective du projet (comment l’idée est apparue ? comment le concept s’est construit ? quelles sont les étapes à venir ?). Ces infos de making of renforceront la crédibilité de votre projet et intéresseront votre public ! Et pour ceux qui souhaiteront en savoir encore plus sur votre parcours et ce qui vous anime, il suffira de renvoyer vers la « version intégrale » sur LinkedIn.

A vos communautés LinkedIn vous agrégerez vos communautés Facebook et Twitter. Et à chaque nouvelle info publiée sur votre « hub » (landing page), il vous suffira parallèlement de la promouvoir en multicanal auprès de vos 3 communautés.

Prendre la température des communautés

Ces réseaux sociaux valorisent la fréquence des contenus ; plus vous publiez souvent, plus votre projet est visible. Mais bon, pas trop de stress au démarrage quand-même : prenez aussi le temps de « sentir » les choses, d’observer les interactions de vos publics en fonction de vos prises de parole sur chacun des réseaux. Au bout de quelques mois, en connaissance de cause, vous pourrez optimiser votre dispositif en mettant en sommeil celui qui fonctionne le moins bien, pour vous consacrer plutôt aux autres. #agilité

Lorsque vous aurez mesuré de premiers effets positifs de cette communication à coût zéro, que vous commencerez à être un peu dépassé par cette activité et que vous n’aurez pourtant pas forcément encore la possibilité de recruter une personne dédiée… il vous faudra intégrer une petite ligne spéciale à votre budget annuel. Et oui, la communication, c’est aussi un métier 😉 De nombreuses compétences pourront vous venir en appui à des tarifs abordables, non seulement les traditionnelles agences de communication mais aussi bon nombre de freelances talentueux que vous trouverez par bouche-à-oreille, en fréquentant des lieux de coworking ou via des plateformes spécialisées (par exemple 404works, Hopwork, Freelance.com ou le tout nouveau BigMeUp).

 

Sur le même sujet :
[startup minute 1/6] A quel moment communiquer ?
[startup minute 2/6] L’avantage du bon message
[startup minute 3/6] Quelle photo officielle ?
[startup minute 4/6] Prendre la parole en tant qu’expert
[startup minute 5/6] Petit topo sur le logo

5 réflexions au sujet de « [startup minute 6/6] Promouvoir son message »

  1. Ping : [startup minute 5/6] Petit topo sur le logo | La plume connectée

  2. Ping : [startup minute 4/6] Prendre la parole en tant qu’expert | La plume connectée

  3. Ping : [startup minute 3/6] Quelle photo officielle ? | La plume connectée

  4. Ping : [startup minute 2/6] L’avantage du bon message | La plume connectée

  5. Ping : [startup minute 1/6] A quel moment communiquer ? | La plume connectée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s