Culture de l’acronyme ou propagation de la marque-phare

150312_credit-Pexels

Le nom ex nihilo a ses vertus, mais les directions générales auront parfois plutôt un faible pour les acronymes. Suite à une fusion ou une acquisition, une autre alternative –relativement radicale– pourra être de généraliser l’usage d’une marque-phare du portefeuille. C’est ce qu’illustre l’actualité de ce jour chez Suez Environnement.

Lire la suite